Je vous conseille la lecture d'un blog génial que j'ai trouvé en me baladant sur la toile: http://mhlps.wordpress.com/

C'est une française expatriée depuis maintenant deux ans au Québec et c'est vraiment bien écrit!

Un de ces post m'a fait beaucoup rire alors je vous le fais partager:

 

J’veux du soleil !

Un collègue Français, installé ici depuis 15 ans, me voyant déprimée par le printemps qui n’arrive pas et les températures qui ne montent pas (3 degrés aujourd’hui…18 avril !!!) m’a fait passer ce texte sur l’hiver québécois. Il circule sur internet (auteur inconnu) depuis un moment déjà. Impossible de ne pas le partager, tellement il est drôle et tellement il reflète mon état d’esprit actuel… :

12 août: Nous venons d’aménager dans notre nouvelle maison au Québec. C’est très beau ici. Les montagnes sont si majestueuses. J’ai très hâte de les voir recouvertes de neige.

- 14 octobre: Le Québec est le plus bel endroit au monde. Les feuilles des arbres ont pris toutes les teintes possibles de rouge et d’orange. Nous sommes allés nous promener en montagne et nous avons vu des chevreuils. Quelles créatures gracieuses! Ce sont certainement les plus beaux animaux de la création. Cet endroit est un paradis. Je l’adore!

- 4 novembre: La saison de la chasse au chevreuil commence bientôt. Je ne peux pas croire qu’on puisse en vouloir à un si bel animal. J’espère qu’il neigera bientôt. J’aime tellement le Québec.

- 12 décembre: Il a neigé hier soir. Nous nous sommes réveillés ce matin pour découvrir que tout était devenu blanc. On dirait une carte postale. Nous sommes sortis et nous avons déneigé les marches de l’entrée. Nous avons fait un combat de boules de neige (j’ai gagné) et quand la charrue est passée nous avons dû déneiger l’entrée à nouveau. Quel bel endroit. J’adore le Québec.

- 18 décembre: Encore de la neige hier soir. C’est merveilleux! la charrue nous a encore fait sa petite farce dans l’entrée. J’aime tellement le Québec.

- 19 décembre: Encore de neige hier soir. Je n’ai pas pu sortir de ma cour pour aller travailler. Je suis épuisé de pelleter. Crisse de charrue.

- 21 décembre: Il est encore tombé de la marde blanche hier soir. J’ai des ampoules plein les mains à force de pelleter. Je crois que le gars de la charrue se cache au coin de la rue et attends que j’aie fini de pelleter. Le calice de chien…

- 25 décembre: Joyeux sacrement de Noël! Encore de la tabarnac de neige. Si jamais je mets la main sur le calice de chien qui conduit la charrue, j’m’en vais y faire faire un hostie de boutte sur les coudes. Je ne comprends pas pourquoi y mettent pas plus de calcium sur le route pour faire fondre la crisse de glace.

- 27 décembre: Encore de la marde blanche hier soir. Ça fait trois jours qu’on n’est pas sortis sauf pour pelleter la tabarnac d’entrée à chaque fois que le calice de sale passe avec son hostie de charrue. On peut pas aller nulle part, le char est pris dans une montagne de calvaire de marde blanche. Le gars de la météo dit qu’y va tomber encore 10 pouces à soir.

- 28 décembre: Le criss d’innocent de la météo s’est trompé. On a eu 24 pouces de la calice de marde blanche. Si ça continue comme ça, ça ne sera pas fondu avant le mois d’août. La charrue est restée prise dans le banc de neige sur la route et l’hostie d’écoeurant qui la conduit est venu frapper chez nous pour demander s’il pouvait emprunter ma pelle! Après lui avoir dit que j’avais déjà passé au travers de six pelles pour pelleter toute la marde qu’il m’avait poussé dans l’entrée. J’y ai cassé la septième sur la crisse de tête.

- 30 décembre: On a fini par sortir de la maison aujourd’hui. On est allé au magasin pour acheter de quoi manger et en revenant un calice de chevreuil s’est braqué devant le char et je l’ai frappé. J’ai pour 5000.00$ de dommages. Crisse de chevreuils. Comment ça se fait que les hosties de chasseurs ne les ont pas tous tués au mois de novembre.

- 01 mai: J’ai emmené l’auto au garage en ville. Y’a toujours ben des crisses de limites. Le tabarnac de char est tout rouillé à cause de l’hostie de calcium qu’ils mettent partout sur les chemins.

- 30 mai: On a déménagé en Floride. J’peux pas comprendre qu’il y a du monde assez innocent pour vouloir vivre dans un crisse d’enfer comme le Québec.